Actualités

Dans le cadre du mois de la santé, la CCI Meuse-Haute-Marne propose un numéro de Cinétech sur les prothèses médicales : « Voyage en Haute-Marne au cœur de la Prosthesis Valley »

Mercredi 6 mars à 19h00

Pôle Technologique, 26 rue Lavoisier – Bat B, Nogent

19h00 – Film :  Voyage en Haute-Marne, au coeur de la Prosthesis Valley

Les 30 entreprises du cluster Nogentech sur le territoire de Chaumont-Nogent en Haute-Marne, bassin d’à peine 20km² rebaptisé « Prosthesis Valley » comptent en effet des leaders mondiaux sur le marché des dispositifs médicaux, jouant un rôle majeur dans la fabrication des instruments chirurgicaux comme dans la conception, la réalisation et la commercialisation d’implants articulaires multiples.
Ce bassin d’activités a connu un glorieux passé industriel aux XVIII et XIXe siècles grâce à une tradition très ancienne de la forge. Il a su évoluer et adapter ce savoir-faire vers l’outillage médical puis le déployer avec succès dans un domaine qui intéresse toute la planète : la prothèse. Une prothèse de hanche sur trois et une prothèse d’épaule sur quatre posées dans le monde sont fabriquées entre Chaumont et Nogent, grâce au travail de 2000 salariés.
Il n’est donc pas étonnant que banques d’investissement et acteurs étrangers se penchent sur cette « Valley » et lui offrent les moyens de se développer à l’étranger.
Un film produit par la CCI Meuse-Haute-Marne

20h – pause gourmande

20h45 – rencontre avec le Dr Bernard Reignier, chirurgien orthopédiste retraité

Bernard Reignier connait Chaumont, Nogent et sa région depuis longtemps, y étant venu à de nombreuses reprises dans le cadre de son activité de chirurgien orthopédiste. Il a en effet travaillé depuis 1985 à la conception d’une prothèse de genou à charnière qui est utilisée depuis plus de 30 ans.

« Mon seul mérite est d’avoir fait le choix très tôt et à contre courant de l’opinion générale, de concevoir et d’implanter, dès 1986 à Chaumont une nouvelle prothèse. Elle avait pour spécificité d’être à pivot rotatoire, monobloc, en chrome cobalt, à tiges cimentées et à rotation limitée sur un axe court partiellement en métal.
Cette prothèse AXEL a été conçue ici à Chaumont en 1986 au sein de la société ICP, puis développée successivement par Aesculap puis B. Braun. Elle a été reprise sous le nom de Lexa avec quelques améliorations par la société C2F Implants, et rachetée récemment par la société X-Nov.
Quelle aventure ! Mais 30 ans plus tard, elle est toujours là »

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaires

wordpress_[hash], wordpress_logged_in_[hash], gdpr

Advertising

Analytics

_ga, _gid, _gat

Autres

c_user